Méthode de nutrition Lafay : avis et résultats !

Après une période un peu brouillonne question alimentation, je me suis dit qu’il serait bon que je reprenne un peu les choses en main. Donc ce noël j’ai eu le plaisir de recevoir le nouveau livre d’Oliver Lafay dont le sujet est la nutrition : Méthode de Nutrition. Au départ, je ne voulais que jeter un œil sur ce qu’il avait à dire et puis finalement il m’a paru intéressant de tester sa méthode. J’ai donc lu le livre assez rapidement, passant sur certaines parties, ne concernant pas vraiment mon cas, de façon à comprendre comment cela marchait.

Méthode de nutrition Lafay

En résumé c’est assez simple, il suffit de déterminer le besoin énergétique journalier, puis de se reporter à la partie correspondante qui propose un exemple de menu journalier pour son propre cas. Ensuite, suivant le but, on est amené à augmenter ou diminuer l’apport calorique par cycles de plusieurs semaines. Ce qui est pratique c’est que le livre propose une répartition calorique sur 3, 4, 5 ou 6 repas. Et donc, il est simple de trouver un menu adapté à son rythme de vie. Le livre propose bien sûr les recettes de plats correspondants aux menus et il semble possible de composer soit même ses plats. J’aurais aimé qu’il contienne un peu plus de recettes, mais c’est déjà pas mal.

Il est par contre important d’avoir quelques connaissances de bases que le livre fournit bien évidemment dans les premières parties.

Le livre s’impose comme un guide et un enseignant pour une nutrition saine qui permet d’atteindre les objectifs que l’on s’est fixé. La mise en place du régime demande un peu de temps, il faut déterminer l’apport énergétique qui convient, puis élaborer un plan pour la semaine histoire de ne pas manger tous les jours la même chose et de prévoir sa liste de course.

Mais c’est sans doute là un point important : Il vaut mieux prévoir ce que l’on va manger plutôt que d’improviser, quitte à pouvoir inter-changer un des repas avec un autre dans la semaine. Trop souvent j’ai commencé un programme de nutrition bien réglé pour ensuite faire un peu n’importe quoi, je me retrouvais avec un bon début de prise de masse (ou de sèche) et une fin ratée. Bien sûr, il est possible de faire un repas joker dans la semaine, histoire de se laisser un peu aller et de se faire plaisir sans entacher le régime. Bref, le livre m’a déjà fait remarqué que je ne mangeais pas assez de protéine et d’une façon assez mal contrôlée.

Ayant encore des problèmes de dos, je vais commencer doucement en adoptant le régime du livre et en me remettant peu à peu à la musculation. Je vous tiendrez au courant.

Je conseille en tout cas ce livre, tout particulièrement à ceux qui ont peu de connaissances en nutrition et à ceux qui ont envie d’être guidé. Il offre un cadre pour n’importe quel objectif, que ce soit pour mincir, prendre du muscle ou avoir simplement une alimentation saine.

Mes résultats avec Méthode de nutrition

Je reviens faire un premier petit bilan sur l’utilisation de la Méthode de Nutrition.
Au départ, j’ai suivi le livre à la lettre, utilisant les recettes tel qu’elles sont proposées, et partant sur un total calorique calculé avec la méthode donnée.

Premier constat

Certaines recettes sont très bien, d’autres sont plus dur à manger car l’auteur en propose des versions « ultimes » c’est à dire les plus saines possible mais pas forcément très gouteuse. Par exemple, l’utilisation de farine de sarrasin et de poudre de cacao maigre dans les crêpes les rendent très amer. Mais heureusement, d’autres versions sont disponibles sur le site de l’auteur et il est de toute façon possible de modifier les recettes, du moment que vous savez quoi mettre dedans.

Les recettes sont des propositions, une fois que les principes ont été compris, il est possible de varier.

Au bout de quelques mois, j’ai gardé les recettes qui me plaisaient et pour le reste j’utilise simplement des ingrédients tel que :

  • Oeufs, blanc de poulet, fromage blanc 0%, thon, saumon pour les protéines.
  • riz complet, pâtes complète, lentilles, quinoa pour les glucides.
  • Huile de colza, huile d’olive, amandes, noix, pour les lipides.
  • Tomates, carottes, haricots verts, salade, brocolis, epinards… pour les légumes.
  • Bananes, pommes, cerises, fraises… pour les fruits.

Ça me permet de me faire des repas simples, ou de faire des crêpes, des gâteaux protéinés, du saumon et tomates provençales en papillote etc. Bref des recettes sympathiques et qui ont du goût!

Deuxième constat

Avec le total calorique de départ, j’ai un peu perdu de poids car ça ne devait pas suffire, mais ça m’a surpris de perdre aussi facilement du gras et de voir mes abdominaux apparaitre alors qu’à une époque j’ai lutté pour cela et j’ai beaucoup perdu de muscle en me restreignant énormément, en ne mangeant presque plus de lipides. Alors qu’ici, je rajoutais ma cuillère à soupe d’huile à chaque repas, et pas de problème pour perdre de gras! Bref, tout cela pour souligner que je devais bien mal m’y prendre à l’époque et qu’il ne sert à rien de tout supprimer, il suffit de manger sain en diminuant les portions.

Donc après avoir vu ma (petite) perte de poids sur la balance, j’ai simplement suivi les conseils du bouquin en passant à l’étape suivante, en rajoutant 200-250kcal à mon menu. Et j’ai donc stabilisé mon poids. J’ai ensuite attendu un peu avant de passer encore un échelon. Et là j’ai commencé à prendre doucement du poids. Me voilà donc avec 3 kilos de plus en quelques mois, un bon rythme pour ne pas prendre trop de gras inutile! Et je mange sain, sans forcement m’obliger à ingurgiter 200 grammes de pâtes cru tout les midi.

Le livre m’a fait prendre conscience que je ne mangeais pas assez légumes, j’en mange donc à présent tous les jours, midi et soir, une bonne quantité. Et je ne mangeais aussi pas assez de bon lipide, ce que j’ai rectifié.

Commentaires

Par Micka le 30/07/2011

J’ai commandé le bouquin de nutrition et je vais m’y mettre dés septembre. Bonne continuation et n’abandonne pas, on est beaucoup à suivre tes avancements.

Par Micka le 04/08/2011

Un post intéressant serait, je pense, un regroupement des aliments que tu utilises. Tout le monde n’a pas le livre de nutrition et, même dans celui-ci, il n’y a que peu de variété dans les aliments (manger des quiches tous les jours, non merci ^^). En tout cas tu peux être rassuré, ton blog aide beaucoup et est une grande source de motivation.

Cliquez ici pour afficher tous les commentaires

Par Julien le 04/08/2011

Merci. Par contre, tu demandes un regroupement d’aliment que j’utilise hors j’en ai déjà indiqué une bonne partie dans mon post : « - Œufs … pour les fruits ». Après il suffit d’utiliser les ingrédients dans des recettes à ta convenance. La quiche du livre ce n’est au final que des œufs et des épinards en majorité. Donc pour la remplacer il suffit de manger du poulet, des œufs au plat ou du poisson, tout ça avec des légumes.

Par Micka le 04/08/2011

C’est ce que je reproche au bouquin, le manque de menus différents selon la catégorie. Là j’ai du trouver une App pour mon téléphone qui liste tous les détails diététiques des aliments. C’est vraiment indispensable pour confectionner ses propres menus. Au final c’est pas si évident de manger varié chaque jour sans y engloutir la moitié de sa paye.

Par Julien le 05/08/2011

Alors oui, c’est vrai que, le bouquin ne livre pas énormément d’exemples et pas tant de recettes que ça. Mais je penses que, d’une part, le bouquin était déjà assez imposant comme ça, et d’une autre part le but de l’auteur est sans doute de donner les outils aux lecteurs pour les rendre autonomes.

Pour ma part, je ne gère pas les aliments au détail près, je ne calcule pas parfaitement car je me suis rendu compte de plusieurs choses : - Le calcul du DEJ (le nombre de calories dont mon corps à besoin par jour) est sous dosé dans mon cas. Quand j’ai commencé avec le calcul du bouquin, je perdais du poids et il a fallu que je passe 1-2 niveaux (+250-500 kcal) pour arriver à une stabilisation. - Suivant mes activités de la semaine, mon DEJ peut varier. Donc il faut constamment adapter. - Donc au final, j’ai trouvé mon point d’équilibre et j’essaye d’adapter suivant la situation. La variance qu’il peut y avoir d’un jour à l’autre car j’aurais décidé de manger du age blanc au lieu d’œufs est finalement amortie par la variance du nombre de calorie que mon corps consomme. Et puis, tout calculer à la calorie près, ça ne me correspond pas, je n’arrive pas à m’y tenir et ça me fait une source supplémentaire de stress. Donc je préfère écouter mon corps tout en gérant au mieux l’équilibre de mon régime. De toute façon, avoir un régime hyper précis ça n’a de sens que si tu as un rythme de vie vraiment très régulier. Hors dans mon cas, un jour je ne vais pas trop bouger, un autre je vais être dehors.